GATEAUX

Gâteau au fromage (cheesecake)

Moi, perso, j’appellerai ça plutôt une tarte, mais traduction littérale oblige, on va dire que c’est un gâteau au fromage (et non non non, pas un cheesecake !!! on essaie tant bien que mal de parler français ici …).

Donc, revenons à nos moutons …

J’ai voulu reproduire le fameux « cheesecake ». Mais le fromage à la crème utilisé dans ce type de gâteau (« cream cheese » style Philadelphia) ça coûte un bras ! J’aurais pu essayer avec du mascarpone (qui est un fromage triple crème), mais ces temps-ci je n’ai pas la fibre aventurière, donc je me suis tournée vers le fromage blanc.

Anecdote intéressante (ça dépend pour qui …) : au Québec, le fromage blanc est encore plus cher que le « cream cheese » en France ! Oui … et … ? Ben , j’ai dit que c’était intéressant, pas sensationnel non plus !

Bref ! Le fromage blanc ! Oui, mais pas n’importe lequel. Ici, on veut du crémeux, donc il faut du gras. On oublie l’allégé ou le 0%. Il vaut mieux manger du gâteau au fromage moins souvent, mais en manger du bon (si tu n’es pas d’accord avec ce principe de vie qui est le mien, il va y avoir un problème énorme entre nous…). En même temps, le fromage blanc c’est pas si gras que ça, c’est moins de 8 % de matière grasses (sur volume réel, et 40% sur extrait sec, c’est à dire ce qui reste une fois que toute l’eau a été enlevée).

Cette recette est une recette de base, libre à toi de l’agrémenter. Au moment de servir, tu peux arroser de coulis de fruits rouges, couvrir de framboises fraîches ou de confiture de fraise crue. Si tu n’as pas mis de citron, mais de la vanille dans la pâte, tu peux verser du chocolat noir fondu dessus, de la sauce caramel au beurre ou déposer dessus une belle cuillère de pâte à tartiner à la noisette (promis, personne ne te jugera, surtout pas moi !).

Au niveau de la cuisson, tu constateras qu’il y a 3 paliers de cuisson. C’est la seule solution pour que ton gâteau reste crémeux et que le dessus ne craquelle pas. J’ai déjà essayé de le cuire 40 minutes à 170°C, c’est plus rapide, certes, mais la texture est plus granuleuse, et il y a des fissures sur le dessus. Donc résultat : c’est moins joli et moins bon.

tu peux au choix utiliser les garnitures suivantes :

Gâteau au fromage (cheesecake)

Note : Ne prends pas un fromage blanc allégé ou 0% (idem pour la crème fraîche). Il n’y a pas de secret, pour un gâteau crémeux et avec du goût, il faut du gras ! Si tu ne veux pas de gras, fais du pain mais surtout pas un cheesecake.

Recette pour 8 personnes

  • 1 kilo de fromage blanc au lait entier (voir note ci dessus)
  • 150 g de crème fraîche épaisse (voir note)
  • 3 gros œufs
  • 30 g de fécule de maïs
  • le zeste d’un citron ou 1 C à café de vanille liquide
  • 170 g de sucre
  • 15 cl de lait

croûte :

  • 250 g de spéculoos
  • 60 g de beurre

Préparation

  1. Égoutte le fromage blanc dans une passoire fine, pendant au moins 3 heures (il doit te rester environ 700 ou 800 g de fromage).
  2. Préchauffe ton four à 210°C. Réduis en poudre les spéculoos. Fais fondre le beurre, puis verse le sur les spéculoos en poudre. Mélange bien pour bien répartir le beurre.
  3. Dans un moule de 20 cm de diamètre (idéalement à charnière), répartis le mélange ci-dessus dans le fond du moule en faisant remonter de 2 cm sur les bords (pas plus). Tasse bien avec le dos d’une cuillère à soupe.
  4. Dans un grand saladier, mélange tous les ingrédients au fouet. Je te déconseille de passer le mélange au blender ou dans un robot ménager, car cela va injecter de l’air dans la pâte, et au final, ce sera moins crémeux. Donc tu vas faire travailler les ptis bras !
  5. Verse le mélange dans le moule, et enfourne pour 15 minutes à 210°C, puis 1 heure à 90°C. Ensuite, éteins ton four (et surtout ne l’ouvre pas!) et laisse ton gâteau reposer encore 1 heure. Le centre du gâteau peut te sembler « pas tout à fait cuit », mais il va se raffermir en refroidissant.
  6. Laisse refroidir à température ambiante, sans démouler. Puis laisse le au moins 4 heures au réfrigérateur (12 heures c’est mieux, et en plus ça fait travailler la patience !).

Source : un-ecureuil-dans-ma-cuisine.com

Articles similaires :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *