VEGETARIEN

Pommes de terre rôties en robe des champs

Le printemps pointe très timidement le bout de son nez. Le temps est schizophrénique, les températures bipolaires (quoique plutôt polaires …), et du coup moi dans ma cuisine, je ne sais plus à quelle sauce me vouer !!!

Difficile de prévoir un menu adapté quand le temps fait n’importe quoi … Il me tardait que les beaux jours arrivent pour recommencer à faire de belles salades bien colorées. Hé bien non, on continue dans les plats chauds et réconfortants … Bon ben … du coup, je me rabats sur des classiques de la cuisine, sans chichis ni fioritures.

Ici, ce sont des pommes de terre … tu n’auras même pas à les peler. Et les enfants vont aimer. J’en étais pas totalement convaincue quand j’ai essayé cette recette. Des fois, tu as des idées qui te traversent l’esprit ça a l’air génial, et au final c’est un vrai fiasco. Il faut dire que c’était pas gagné … mes filles tournent de l’oeil dès qu’elles aperçoivent un bout de peau que j’ai malencontreusement oublié sur une pomme de terre. Mais parfois j’aime bien prendre des risques (ok … je parie pas gros, c’est que des patates …). Quoique … un repas peut vite tourner au cauchemar pour peu qu’elles y mettent de la bonne volonté.

Il y a plusieurs avantages avec cette recette :

– tu gagnes du temps : tu ne pèle pas tes pommes de terre, tu ne les coupes pas, par contre tu vas les écraser un peu …

– tu gagnes du temps : la première cuisson peut se faire à l’avance, donc tu en cuis une grande quantité que tu gardes au réfrigérateur.

– tu gagnes du temps : les enfants adorent, ils mangent ça en 2 minutes !

une poêlée de chou aux chipolatas

une salade de haricots verts à la sauce balsamique

une salade Waldorf aux arômes du Québec

 

Pommes de terres rôties en robe des champs

Il est préférable de prendre des pommes de terre de petite taille (moins de 10 cm), car tu devras les écraser juste un peu et donc elles se tiendront mieux, elles ne partiront pas en morceaux.

Recette pour 5 personnes

  • 1,5 kg de pommes de terre à chair ferme (peau rouge type roseval)
  • 25 g de beurre
  • 1 C à soupe d’huile
  • 1 C à café de sel
  • 1 branche de romarin (facultatif)
  • 10 gousses d’ail non pelées (facultatif)

Préparation :

  1. Rince bien et brosse tes pommes de terre. Dans une cocotte, fais les cuire dans de l’eau bouillante non salée, jusqu’à ce qu’elles soient bien tendres.
  2. Quand tes pommes de terre sont cuites, égoutte les. Tu vas les écraser légèrement une à une avec une assiette, un verre ou un presse purée. Au final, ta pomme de terre doit faire environ 3 cm d’épaisseur.
  3. Préchauffe une grande poêle à feu moyen-vif. Ajoute le beurre et l’huile, les gousses d’ail. Ensuite pose les pommes de terre écrasées et la branche de romarin. Fais cuire de chaque côté au moins 2 minutes. La peau doit devenir croustillante et bien dorée. Ajoute le sel et sers immédiatement.

Source : un-ecureuil-dans-ma-cuisine.com

Articles similaires :

 

3 réflexions au sujet de « Pommes de terre rôties en robe des champs »

  1. Aaah, ces pommes de terre !… Avec plein (mais vraiment plein) de beurre demi-sel au milieu, qui fond un peu mais pas trop, ce qui fait un merveilleux contraste de chaud-froid…
    Rhoooo, je vais m’en faire dès de main( ce soir, pas de pomme de terre dans ma réserve !!!)
    Petit bémol à mon plaisir de te lire : ce « robe des champs ». Oui je sais, c’est classe, c’est le vrai nom, ça fait plus sérieux. Mais pour moi (et pour plein de gens je m’en rends compte) ce ne sera jamais « en robe des champs » mais « en robe de chambre ». C’est peut-être moins poétique mais tellement mignon, la petite pomme de terre qui a gardé sa robe de chambre. C’est sans doute pour ce côté plus prosaïque que les enfants, pour le plupart, entendent d’ailleurs « robe de chambre » et pas « robe des champs » qui pour eux ne signifie pas grand chose.
    Enfin bon, ça c’était du temps où on portait des robes de chambre… Et où en tout cas ça s’appelait « robe de chambre ». Je suppose qu’à présent, si ça existe toujours, ça doit porter un nom jugé moins ringard… 🙂

    1. Chère Emsi, c’est toujours un plaisir de te lire. Au sujet de ton bémol, je n’ai pas utilisé l’expression robe des champs parce qu’elle est plus classe (quoique …), mais parce que ma mamie me faisait souvent des pommes de terre en robe de chambre. C’était des pommes de terres emballées dans du papier d’aluminium (SIC !!!) et cuites au four. C’est comme cela qu’elle les appelait. Pour rester fidèle à ces jolis souvenirs d’enfance, j’ai utilisé l’expression robe des champs au lieu de robe de chambre. Je n’ai rien contre la « ringardise » au contraire, je l’aime car elle dénote une simplicité et un naturel qui font cruellement défaut aujourd’hui.

  2. Ces pommes de terre me donnent l’eau à la bouche !! Tu as du te régaler, je t’envie… En tout cas cet article était super intéressant , j’ai appris plein de trucs ! Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.