GATEAUX

Flan au caramel comme celui de Mamie

Bon, je ne vais pas te sortir l’histoire de la madeleine de Proust, car une fois sur deux c’est l’intro choisie pour une recette de cuisine.

Non, moi j’ai le flan de Mamie !!! C’est un peu moins glamour, certes ! Mais terriblement efficace, parce-qu’un bon flan fait maison mais bien réussi, c’est super rare.

A part Mamie Jeanine, personne ne réussit les flans aussi bien. Et Mamie Jeanine, elle a un secret. Oui, mais Mamie Jeanine ne partage pas ses secrets de cuisine, pourtant selon elle : « un secret c’est quelque chose qu’on ne dit qu’à une seule personne » ( ah bon, quelqu’un a dû passer avant moi alors …).

C’est pas grave, je vais essayer toute seule en freelance, on va voir.

Donc on a eu des flans pâlots, des flans durs comme du béton, des flans … visqueux, des flans liquides, des flans pas sucrés, des flans salés (hé hé, oui, rien ne ressemble plus à du sucre que du sel dans un pot en verre !!! j’étais quand même un peu surprise qu’il me reste du sucre blanc, car je n’utilise que du sucre de canne, mais quand je suis pressée, je ne me pose pas de questions. Là en l’occurrence, j’aurais dû !).

Bref ! J’ai compris qu’il fallait de bons œufs, idéalement des œufs de ferme (sur tout marché digne de ce nom, tu en trouves). Pourquoi ? Pour la couleur et le goût.

Il te faut aussi du lait. Du lait entier, car avec du lait demi-écrémé ou écrémé, tu vas te retrouver avec une sorte de Flamby quasi-translucide …

Il faut aussi le bon mode de cuisson, ici au four dans un bain marie.

Il faut cuire à la bonne température, donc pas trop chaud, sinon ton flan va avoir plein de petites bulles à l’intérieur, et il va être granuleux en bouche.

Pour résumer, le flan a l’air d’être un dessert ultra-simple. Il l’est. Mais il faut être très prudent, on n’improvise pas !!! Sinon, tu vas être déçue (oui, je mets un (e) car mon lectorat le plus fidèle est composé à 123 % de femmes, les statistiques très précises de WordPress le prouvent !!!).

J’aime vraiment la texture ferme et fondante de ce flan, il a été difficile de s’arrêter à une seule part (mais vu que j’ai plus de comprimés pour digérer le lactose, j’ai dû m’arrêter). Je vais donc partager mon plaisir avec toi, voici la recette :

Flan au caramel

Recette pour 6 à 8 personnes

pour le flan

  • 1 litre de lait entier
  • 8 œufs
  • 1 C à soupe de fécule de maïs
  • 150 g de sucre de canne
  • 1 C à café de vanille liquide (facultatif)
  • 1 pincée de sel

pour le caramel

  • 80 g de sucre
  • 2 cuillère à soupe d’eau

Préparation

  1. Préchauffe ton four à 130°C. Places-y un grand plat rempli d’eau très chaude (3 cm d’eau – il servira de bain-marie, donc vérifie ta taille du moule du flan). Beurre un moule d’environ 25 cm de diamètre (en acier de préférence).
  2. Prépare ton caramel : mélange l’eau et le sucre dans une petite casserole, porte à ébullition, surveille bien ton caramel. Quand il commence à brunir, baisse un peu le feu pour ne pas le brûler. S’il est trop brun, il sera amer. Le mieux est de garder ton nez au dessus, dès que ça commence à sentir plus le caramel que le sucre, arrête la cuisson, et verse directement le caramel dans le moule.
  3. Dans un grand saladier, mélange 3 C à soupe de lait avec la fécule de maïs, ajoute les œufs, le sel, la vanille et mélange au fouet quelques secondes, ne fais pas trop mousser.
  4. Fais chauffer le reste du lait avec le sucre, porte à ébullition. Quand le lait bout, verse-le sur les œufs tout en fouettant énergiquement pendant 30 secondes (il faut vraiment battre tout en versant le lait).
  5. Verse dans le moule, mets le moule dans le bain-marie au four. Laisse cuire environ 1 heure (plante un couteau au milieu, il doit ressortir sec, sinon, prolonge la cuisson). Laisse refroidir le flan dans le four éteint et fermé (environ 1 heure). Tu peux alors le laisser refroidir à température ambiante. Quand il est froid, au réfrigérateur pour 12 heures au minimum (24 heures c’est l’idéal).
  6. Pour démouler, décolle les bords à l’aide d’un couteau ou d’une spatule en silicone. Trempe le dessous du moule dans de l’eau chaude pendant quelques secondes. Pose un plat de service dessus. Retourne et démoule.

Source : un-ecureuil-dans-ma-cuisine.com

Articles similaires :

8 réflexions au sujet de « Flan au caramel comme celui de Mamie »

    1. C’est très gentil, merci. Si tu aimes les textures fermes et fondantes, je te conseille aussi d’essayer le gâteau mexicain au chocolat. Il ne paie pas de mine, mais il est extra !!!

    1. Oui, c’est peu, et c’est pour cette raison que la cuisson dure 2 heures (1 heure à four allumé et 1 heure supplémentaire à four éteint et fermé) et le temps de démoulage et refroidissement relativement longs aussi. Si tu cuis à plus haute température, tu vas gagner du temps, mais la texture du flan sera granuleuse sur les bords. Je n’utilise pas la chaleur tournante pour la cuisson de mon flan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.