GATEAUX

Tiramisu de Jackie

Certains souvenirs ne s’effaceront jamais de ta mémoire.

Surtout ceux que tu peux associer à un moment agréable. C’est le cas de cette recette.

Je me rappelle d’un après-midi, mi figue mi-raisin, comme on dit ici, car le temps n’était ni beau ni mauvais. Pas assez beau pour sortir, mais idéal pour un bon gâteau. Oui, mais voilà, Jackie ne pouvait pas utiliser son four, pourquoi, ça je ne m’en souviens pas. Mais elle m’a dit « tu n’as pas besoin de four pour faire un bon gâteau ! ». Je vais t’en faire un sans four, tu vas voir, mais il faudra patienter jusqu’à demain pour le goûter …

Et devant mes yeux de pré-adolescente, j’ai vu la magie du fouet électrique opérer, bruyamment, longuement, et je me disais en moi-même : « C’est une blague, elle est en train de faire n’importe quoi ! Y’a même pas de farine dans son gâteau ! En plus elle mets du fromage ! Ouhh Jackie, t’es restée trop longtemps au soleil … ».

Mais par curiosité, je continuais à la regarder, vivre et commenter sa recette, avec ses grands yeux noirs espiègles : « Allez 3 belles cuillères à soupe de sucre, bien débordantes, il faut être généreux dans cette recette ; plus tu sera généreuse, meilleure elle sera ! ».

J’ai beaucoup de tendresse pour ce moment que je me remémore systématiquement quand je refais un tiramisu (donc souvent). Cette recette, je n’ai jamais eu besoin de la noter, elle est restée gravée dans ma mémoire. J’ai pris la peine de mesurer les ingrédients pour te faciliter la tâche, mais je te livre aussi la recette telle que je la fais, sans balance, ni chichi.

Mais le meilleur moment est celui où j’ai goûté au tiramisu de Jackie pour la première fois… J’ai du mal à trouver les mots mais je dirais que … hé ben … en fait je ne sais pas comment le dire … j’ai eu l’impression, que jamais je ne pourrais manger quelque chose qui me comble autant. C’est rafraîchissant et réconfortant à la fois.

Une cuillerée vaut 1000 mots, alors vas-y les yeux fermés (et la bouche grande ouverte !!!).

Mais je t’ai préparé une petite surprise … J’ai fais une petite vidéo, pour que tu puisses voir à quel point c’est simple un tiramisu !

 

 

Tiramisu à la noisette grillée

Je fais cette recette avec des biscuits cuillers. Certains utilisent des boudoirs, qui sont plus sucrés et tiennent moins bien à l’humidité, ils ont tendance à ‘fondre’. Je te conseille donc d’utiliser des biscuits cuillers, ils sont plus chers, mais ton tiramisu sera bien meilleur, et aura une meilleure tenue.

La purée de noisette grillée : tu en trouveras en magasin bio, celle de la marque Damiano est terriblement bonne.

Recette pour 8 personnes

  • 3 œufs
  • 3 C à soupe de sucre débordantes (environ 60 g)
  • 2 énormes C à soupe de crème fraîche épaisse (environ 150 ml)
  • 1 pot de mascarpone (250 g)
  • 1 grosse C à soupe de purée de noisettes grillées
  • une trentaine de biscuits cuillers
  • 12 cl de café froid non sucré
  • 3 grosses C à café de cacao

Préparation

  1. Sépare tes œufs, en mettant les blancs dans un bol suffisamment grand, et bats les en neige bien ferme (quand tu retournes ton bol, s’ils ne tombent pas, c’est que c’est bon, sinon, continue de les battre).
  2. Bats les jaunes avec le sucre, jusqu’à obtenir un mélange bien mousseux, tu ne dois plus sentir de grains de sucre dans le mélange, ils doivent être totalement dissous. Ajoute la crème et le mascarpone, bats à nouveau pour obtenir un mélange bien homogène. Ajoute la purée de noisettes, et mélange. Avec une cuillère en bois ou une spatule en silicone, incorpore délicatement les blancs en neige, sans les casser.
  3. Dans un plat rectangulaire, dépose une couche de biscuits que tu auras trempé dans le café. Ne trempe qu’un côté (le dessous, celui qui n’a pas de sucre), et fais le rapidement, sinon, ton tiramisu va être trop imbibé. Dépose le mélange sur les biscuits, et égalise bien la surface. Ajoute une autre couche de biscuits, pour bien recouvrir toute la surface de la crème.
  4. Saupoudre de cacao, couvre avec un film plastique, et laisse reposer au frais entre 12 et 24 heures (24 heures c’est l’idéal!).

Source : recette légèrement modifiée de Jackie,

Articles similaires :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *