Fais-le-toi-même !

Yaourt maison (sans yaourtière)

OUI  je suis vivante !!!

NON  je n’arrête pas mon blog !!!

OUI j’ai encore beaucoup de belles surprises pour toi !!!

NON je ne te dirai pas tout aujourd’hui !!!

Donc après une longue absence, je reviens avec beaucoup de joie et de plaisir ! Même si mes péripéties culinaires ont continué, je n’ai pas pris le temps de les partager, car le temps (non, c’est pas de l’argent, c’est encore plus rare et précieux !!!) oui, le temps (pas la pluie, même si effectivement ça n’aide pas …) m’a plus que manqué. Et comme ma priorité est, et restera toujours mes trois petites princesses, j’ai dû faire un choix. J’ai sacrifié mon blog, sans aucune vergogne !!!

ça ne veut pas dire que je m’en suis désintéressée ; bien au contraire !

J’ai même eu le temps de me lancer dans des essais de cuisine végane. J’ai testé la mozzarella végane, le jambon végan, les saucisses véganes. Et ce fut une totale désillusion, un fiasco absolument terrible. J’en suis donc arrivée à la conclusion suivante :

J’aime la viande, le fromage, donc les substituts végétaux ne sont pas pour moi. Je m’attendais en retrouver une certaine similitude au niveau de la texture et du goût. Ces substituts sont, à mon avis, adaptés à ceux qui n’aiment pas la viande, ou le fromage. Donc en ce qui me concerne, je vais continuer à diminuer ma consommation de viande, mais je ne vais pas utiliser de faux-fromage ou de fausse viande.

Autre point noir dans le tableau végan : les emballages ; il est plus difficile de passer au zéro déchet quand on est végan : en effet, beaucoup de produits utilisés pour fabriquer les substituts sont emballés dans des plastiques non recyclables. Je m’efforce de diminuer de façon drastique les emballages recyclables ou non, avec un objectif ultime : zéro déchet ! Mais pendant mes tests végans, ma poubelle a été submergée de matières plastiques ! Donc, je choisis mes priorités, ce sera le zéro déchet !

Et parmi les produits qui produisent le plus de déchets plastiques non recyclables, on trouve (entre autres) les yaourts en pots individuels ! (wouahh t’as vu la super transition pour arriver à caser ma recette de yaourt !!!).

Mais comment faire des yaourts sans avoir à investir dans une yaourtière (qui coûte un bras, la peau du … dos !) ? Hé hé ! Tu vas utiliser les jolis thermos que tu as acheté chez Ikéa, et dont tu ne te sers que 2 fois par an ! Bonne nouvelle : tu vas enfin les rentabiliser. Et tu pourras les exhiber fièrement devant ton homme en dansant, et en disant : « tu vois que j’ai eu raison de les acheter, ils sont utiles mes thermos !!! ».

Mon but n’est pas de te faire acheter des thermos de chez Ikéa. Si tu les as déjà, c’est bien utilise-les, sinon, utilise du matériel que tu as déjà (voir déroulé de la recette).

J’ai testé plusieurs méthodes, et une seule se détache du lot : celle où j’ai fais bouillir le lait et laissé la température descendre doucement. Pourquoi ? J’en n’ai strictement aucune idée !!! En tout cas ça marche, et c’est tout ce qui compte pour moi.

J’ai abandonné le lait de vache, pour passer au lait de brebis. J’en trouve facilement au marché du mercredi à la place des Gascons à Bayonne, dans de belles bouteilles en verre que je ramène d’une fois sur l’autre. Ce lait est fantastique : il est très doux, moins gras que le lait de vache et donne des yaourts crémeux et super fermes. Mais cette recette marche aussi très bien avec du lait de vache (entier de préférence).

Bon, je pars, j’ai du lait sur le feu …

 

Yaourts sans yaourtière

Recette

  • 1 litre de lait entier
  • 80 g de sucre roux (facultatif)
  • 1 C à café de vanille liquide (facultatif)
  • 1 sachet de ferments pour yaourts

Préparation

Dans une grande casserole, mets le lait, le sucre et la vanille. Porte le mélange à ébullition. Éteins le feu et à l’aide d’un fouet, fouette bien le lait pour faire une petite mousse sur le dessus, cela évitera qu’une peau se forme sur le lait.

Laisse le lait refroidir jusqu’à ce qu’il atteigne la bonne température pour y ajouter le ferment. Moi, je n’ai pas de thermomètre de cuisine (j’ai un thermomètre, mais qui sert à tout autre chose …), donc je fais ça au ressenti. Le lait doit être chaud mais pas tiède, tu dois pouvoir tremper ton doigt dedans au moins 5 secondes sans te brûler.

Dans un petit bol, mélange le ferment avec 2 C à soupe de lait froid. Ajoute le au lait chaud et remue bien.

Méthode 1 : avec des thermos à ouverture large

mets de l’eau chaude (pas bouillante, on veut à peu près la même température que le lait quand on y met le ferment) dans les thermos pendant que tu chauffes le lait. Quand le lait est ensemencé avec le ferment, vide le thermos, et mets-y le lait encore chaud. Ferme bien et laisse reposer 8 à 10 heures à température ambiante. Mets ensuite au réfrigérateur au moins 24 heures. Tu peux ensuite laisser ton yaourt dans les thermos, ou bien le transvaser dans un bocal ou des pots en verre individuels.

Méthode 2 : avec une cocotte, des bocaux en verre et une couverture

mets de l’eau chaude dans un cocotte(pas bouillante, on veut à peu près la même température que le lait quand on y met le ferment), le niveau d’eau doit arriver en dessous du couvercle des bocaux. Quand le lait est ensemencé avec le ferment, mets le lait encore chaud dans le ou les bocal(aux) en verre. Ferme la cocotte et entoure la avec une couverture pour garder au maximum la chaleur. Laisse reposer 8 à 10 heures à température ambiante. Mets ensuite au réfrigérateur au moins 24 heures.

Source : un-ecureuil-dans-ma-cuisine.com

Articles similaires :

2 réflexions au sujet de « Yaourt maison (sans yaourtière) »

  1. Pour que l arôme se développe au maximum il faut faire bouillir le lait puis le faire redescendre à température afin d y mettre le ferment, il ne faut pas le faire quand c est trop chaud effectivement sinon ça tue les ferments , pas plus de 35/40° au thermomètre, mais au doigt c est le meilleur repère, même si le lait est revenu à température ambiante ça fonctionne, c est surtout la chaleur contenue dans le thermo qui fait la différence : j en fais depuis 5ans moi aussi j’aime le fait maison, merci pour toutes ces bonnes recettes !
    Tu as bien raison de profiter de tes puces, ça grandit trop vite , ravie de ton retour 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.