GATEAUX

Muffins aux fibres (presque) sans sucre

Dans cette maison, on aime les muffins, de toutes les couleurs, à toutes les sauces, toutes les saveurs. Et ceux-ci sont fantastiques, car tu peux les manger au petit déjeuner, en dessert et au goûter.

Leur gros avantage : ils contiennent très peu de sucre et un maximum de fibres ; donc une charge glycémique très faible (youpi ! je vais pouvoir en manger sans tomber dans les pommes. Explication : dès que je mange du sucre mon pancréas s’affole et me submerge d’insuline, donc je fais des hypoglycémies, des petites pas bien graves, mais c’est embêtant quand même. Les fibres réduisent beaucoup cet effet, ce qui me permet de manger du sucre à petites doses, mais toujours accompagné de beaucoup de fibres ; voilà pour la petite histoire …).

Un autre très gros avantage de ces muffins, c’est que tu peux les congeler. Après les avoir cuits et refroidis, tu les jettes dans un sac congélation (oui, oui, tu les jette ! ils ne sont pas friables, donc profites-en !), et tu les lances dans le congélateur (pas trop fort, faut pas exagérer quand même !). Quand tu en as besoin, tu les laisses décongeler tranquillement à l’air libre une vingtaine de minutes. Ils restent moelleux, mais ne se désagrègent pas.

 

Donc, pour les petits déjeuners à l’arrache du lundi matin, ou les goûters pas prévus du reste de la semaine, ils sont parfaits (dans un sac ou une boîte, encore congelés, directement dans le cartable !). Je vais te sembler un peu neuneu, mais ce genre de gâteau rend ma vie plus belle, car plus facile (oui, je sais, je me contente de peu, c’est peut-être pour ça que je suis heureuse …).

Et pour ceux qui ont la dent sucrée (je ne vise personne en particulier), avec du miel ils sont absolument délicieux, fantastiques, à tomber ; un mélange de saveurs rustiques et raffinées.

Bon allez, on y va ! Quand je fais cette recette, j’en fais le triple (oui, x3), je congèle pour en avoir toujours sous la main.

Muffins aux fibres (presque) sans sucre

Tu peux soit utiliser des caissettes ou bien juste bien beurrer les cavités.

Recette pour 12 muffins

  • 100 g de son de blé (fin ou gros)
  • 40 g de germes de blé secs
  • 160 ml d’eau bouillante
  • 60 g de beurre fondu
  • 20 g de sucre de canne (optionnel, seulement si tu les veux un peu plus sucré, moi, je ne mets pas)
  • 40 ml de mélasse noire naturelle
  • 40 ml de miel liquide
  • 1 gros œufs
  • ½ C à café de vanille
  • 150 g de farine complète (T150)
  • ½ C à café de levure chimique
  • 1 C à café de bicarbonate de sodium
  • ¼ C à café de sel
  • 125 ml de yaourt entier nature (1 pot)
  • 30 ml de lait ou d’eau (2 C à soupe)

Préparation

  1. Dans un saladier mélange les germes de blé et le son. Verses-y l’eau bouillante, remue bien et laisse reposer 10 minutes. Le mélange sera un peu sec, mais c’est bon.
  2. Ajoute le beurre fondu, le sucre (si tu en mets), la mélasse, le miel, les œufs et la vanille. Mélange bien. Dans un autre saladier, mélange la farine, la levure, le bicarbonate et le sel. Dans un bol, mélange le lait et le yaourt.
  3. Ajoute la moitié de la farine dans le mélange au son, mélange pour bien incorporer. Ajoute le lait-yaourt. Puis finis par le reste de farine et mélange juste pour incorporer (ne travaille pas trop ta pâte, sinon, tes muffins auront la consistance d’une brique!). Laisse reposer 20 minutes (ils seront plus aérés).
  4. Préchauffe ton four à 180°C, et prépare ton moule à muffin (avec ou sans caissettes en papier ; voir note en introduction). Remplis les cavités de ton moule aux 2/3 et enfourne pour 20 minutes (en appuyant sur le dessus du muffin, tu vas voir s’il est cuit ou pas : s’il est mou et reste enfoncé : pas cuit ; s’il est élastique et revient : c’est cuit).
  5. Démoule et laisse refroidir sur une grille.

Source : Melskitchencafé (j’ai modifié les proportions).

Articles similaires :

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *